Vous êtes ici : Accueil > Trail de la fée Mélusine le 11 avril 2021 > La presse en parle
Par : PB
Publié : 10 avril 2017

La presse en parle

vendredi 7 avril 2017, lundi 10 avril 2017

Centre Presse, Nouvelle République du lundi 10 avril 2017

Prouteau s’impose sur ses terres

Spécialiste de cross-country, la Mélusine Julie Prouteau s’essaie également au trail. Avec réussite puisqu’elle a gagné le 8 km chez elle.

Rencontre.

L’athlète du MACC Lusignan Julie Prouteau est « un exemple », selon son entraîneur et président, Philippe Bouet. (Photo cor., Marie-Line Broage)

Elle a commencé à courir à l’âge où l’on intègre le cours préparatoire, pour ses six ans, sans pour autant apprécier la course à pied. Ce n’est que bien plus tard que Julie Prouteau a pris son pied, en découvrant les cross. « Au début, cela ne me plaisait pas trop, mais depuis trois-quatre ans, j’aime vraiment ça. Même si le trail est sympa, je préfère les cross », sourit-elle.

Un mental à toute épreuve

A 17 ans - depuis le 15 février -, la pensionnaire du MACC Lusignan semble être une pépite du club en devenir. Lors des demi-finales des championnats de France de cross à Limoges en 2015, elle finissait 31, mais seules les trente premières filles allaient aux France. Cette année encore, une toute petite place la séparait d’un grand bonheur. « Je suis contente, mais j’échoue juste en demi-finale, juste avant les France. A Cognac, il y avait quatorze places qualificatives, je fais quinze. C’est rageant mais ce sera pour l’année prochaine », assure-t-elle.

L’étudiante en première S au lycée Xavier-Bertrand à Venours, a déjà son avenir professionnel en tête. « Après mon bac, je souhaite intégrer la fac de sport. Au début, je voulais être prof d’EPS. Maintenant, je ne sais plus vraiment. Ce qui est sûr, c’est que je travaillerai dans le sport. Pour l’instant, je me concentre sur le bac de français qui arrive. »

Hier, le MACC Lusignan a placé deux filles sur le podium du 8 km, avec Léa Garcia, également cadette, sur la troisième marche du podium. « Je m’entraîne moins que Julie, mais ce qui m’impressionne chez elle, c’est son mental d’acier », indique Léa Garcia. Julie s’entraîne au moins trois fois par semaine, mais toujours avec plaisir et application.

« La saison de cross étant terminée, je m’oriente maintenant vers la piste. Je vais sur les distances courtes comme le 800 m ou le 1.500 m. J’ai commencé le 800 m l’an dernier, on verra ce que cela donne cette année. » Son record sur la distance a été établi en 2’40’’60 à Cerizay en 2016. Mais avec la détermination et le sérieux dont elle fait preuve Julie Prouteau devrait faire mieux cette saison. « Julie comme Léa sont des filles extraordinaires, souligne l’entraîneur et président du club, Philippe Bouet. Elles encadrent les plus jeunes et respectent toutes les consignes, aussi bien pour elles que pour les autres. Un exemple. »

la course

Avec 520 coureurs, le MACC établit un nouveau record. « On a voulu penser à tous en mettant des nouveautés partout cette année, comme le podium créé par le lycée de Saint-Maixent », se réjouissait la présidente Valérie Masson. Sur le 8 km masculin, Martin s’impose à l’allure devant Fernandez et Varenne, chez les féminines la cadette Prouteau l’emporte devant Richard et Garcia.

Sur le 13 km, Marie Giret-Kiefer domine la distance avec 7 minutes d’avance sur Simorre et Delhoume. Du côté des hommes, Girard gagne, Massonnet et Meneteau complètent le podium. Sur le 20 km, Chambaudry conserve son titre, reléguant Moreau et Talbot à 3 minutes, tandis que chez les femmes, Bennejean gagne avec 9 minutes d’avance sur Bruzzo et Barnas.

à chaud

Yoann Martin (vainqueur du 8 km, Compagnons de la Clouère, président des Canikazes 86)  :

« Non, la victoire n’était pas si facile, les montées cassent les pattes. Ayant couru hier (samedi), je suis parti derrière le groupe de tête. J’ai réussi à tirer mon épingle du jeu dans cette course pour franchir la ligne à mon allure. »

Mary Giret Kieffer (1re féminine du 13 km, USMA)  :

« C’était bien, une course agréable. La victoire fait plaisir sachant que je suis en pleine préparation pour les 32 km d’Ambazac (87) que j’avais fait en 3 h en 2016. J’espère faire mieux cette année. »

Yannick Chambaudry (vainqueur du 20 km, CA Picatve)  :

« J’ai explosé de joie dans les derniers mètres car j’avais la rage de vaincre dès mon réveil. Hier (samedi), j’ai participé aux 10 km d’Angoulême pour lesquels je me préparais depuis longtemps. Au départ, on m’a un peu marché sur le pied, j’ai dû remettre ma chaussure, cela m’a fait perdre 30’’. Comme il y avait Julien Moreau (EPA 86), je n’ai rien lâché en partant très vite car c’est un gros client »

Cécile Bennejean (1re féminine du 20 km, les Cavaleurs du Clain)  :

« Je suis partie sur un rythme élevé. La chaleur ne m’a pas dérangé car j’aime ça. Une belle course très technique avec des relances et de nouvelles monotraces, un vrai plaisir. »

Sport NR et Centre Presse du 07 avril 2017

Trois distances à Lusignan

Près de cinq cents coureurs sont attendus à Lusignan. - (Photo archives cor., P Couturier)

Le MACC Lusignan a décidé d’innover pour la cuvée 2017 du Trail de la fée Mélusine. Ce ne sont plus deux mais trois circuits qui seront désormais proposés aux concurrents. « Nous avons écouté la demande des coureurs. Nous avons introduit une distance plus courte afin de contenter le plus grand nombre. Ceux qui veulent découvrir le trail où qui ne se sentent pas encore capables de s’aligner sur des kilométrages plus importants devraient y trouver leur compte » confie Alain Simon, l’un des membres de l’équipe organisatrice.

Des parcours techniques

Les participants pourront ainsi s’aligner sur un 8 km, un 13 km et un 20 km. « Hormis le départ se déroulant à Lusignan, 95 % des tracés sont composés de chemins passant en forêt de Lusignan ou dans la vallée de la Vonne. Ce sont des parcours techniques, avec des montées et des descentes mais aussi des monotraces. » Compte tenu des profils des circuits, les organisateurs ont décidé de limiter le nombre de coureurs à 500. La barre devrait être atteinte.

pratique

 > 8e édition du Trail de la fée Mélusine  : organisée dimanche par le MACC Lusignan.

 > Circuits  : 8 km (la p’tite fée), 13 km (trace du viaduc) et 20 km (sentier des chevreuils).

 > Départ  : à 9 h 30 devant la salle des fêtes « espace 5 ».

 > Podium 2016

 10 km  :

1. R. Massonnet en 40’26’’, 2. B. Djedoui en 40’27’’, 3. P. Carré en 41’51’’.

 20 km  :

1. Y. Chambaudry en 1 h 23’15’’, 2. E. Giroir en 1 h 27’48’’, 3. F. Méneteau en 1 h 29’53’’.

Documents joints