Vous êtes ici : Accueil > Trail de la fée Mélusine le 11 avril 2021 > Centre Presse du 09 avril 2018
Par : PB
Publié : 19 avril 2018

Centre Presse du 09 avril 2018

NR 86 VIENNE Sports Running

Trail de Lusignan Julie Prouteau, pour le plaisir

Publié le 09/04/2018

Julie Prouteau s’est imposée sur le 8 km, en terminant la course avec plus de vingt secondes. 

© (Photos cor., Pierre Couturier)

La jeune coureuse du MACC Lusignan s’est imposée sur le 8 km. La lycéenne partage son temps entre les entraînements et la préparation pour le bac.

Julie Prouteau, tout juste 18 ans, a remporté aisément la course la plus courte, dite de la p’tite fée (8 km,) mais ce n’est pas le plus important pour elle. Julie, licenciée au MACC Lusignan, a tout de même parcouru la distance en 42’10, ce qui n’est pas un mince exploit au vu du profil de l’épreuve.

Entre sentiers escarpés et une arrivée composée de trois difficultés grimpantes et cassantes, notamment la côte de « la mort », il ne fallait pas musarder pour gagner. D’autant plus que la junior a bataillé ferme pour revenir sur la tête. Dans la difficulté, elle a su puiser dans ses resources pour l’emporter avec une bonne avance. Habitant à Curzay/Vonne et en terminale S à Rouillé, la locale apprécie davantage d’être là, en famille et avec les copines que sa propre victoire. Sitôt la ligne d’arrivée franchie, la première féminine du 8 km (re)devient modeste.

Opération baccalauréatMalgré ses douze années d’expérience dans la course à pied, elle ne retient pas que des bons souvenirs. « J’ai commencé en CP, et je suis en terminale. Au début, j’ai commencé par l’athlétisme. Je n’aimais pas. Surtout les compétitions et la courses de vitesse. » De quoi baisser les bras ? « Non car après, j’ai découvert les cross. Là, j’ai accroché. C’est bien sûr du travail et de l’entraînement, mais ça me plaît bien. » 

Plutôt que d’évoquer le nombre de km avalés par semaine, la première des « p’tites fées » parle spontanément de son amie Léa Garcia, 17 ans, quatrième de la course sur 8 km. Sa camarade du MACC Lusignan est également son amie, ce qui génère une une émulation positive à bien des égards. D’ailleurs, Julie Prouteau, malgré son talent et ses capacités sur les cross, va s’entraîner spécifiquement d’ici juin, mais pas spécifiquement pour le cross. « A la fin de l’année scolaire, je passe le bac. Ensuite, j’espère intégrer la fac de sports, Staps. » Une autre forme de cross pour Julie en perspective qui a tous les atouts pour la remporter également. 

la course

Ils étaient 460 amoureux de la course à pied à prendre le départ. A l’image de Cécile Bennejean, première féminine du 20 km, l’objectif était double : courir mais surtout apprécier le tracé comme son environnement. « Le parcours était bien : technique, avec des bosses, des monotraces agréables dans les sentiers et des relances, et un final corsé. » La nature est si envahissante que certains coureurs ont même croisé des chevreuils de près. 

Côté courses, les stratégies des vainqueurs des trois épreuves n’étaient pas les mêmes, mais ont toutes été payantes. Certains, comme Cyril Pillac sur le 8 km sont partis vite pour s’imposer tandis que d’autres, plus tranquilles, comme Fabien Contré (sur le 20 km) ont aussi remporté la course. Il n’y avait pas qu’une option à prendre, donc, pour s’imposer à Lusignan.

Documents joints